MIREILLE BONNARDEL

DOGOANA ET AUTRES HISTOIRES

L'auteur a réuni une vingtaine de courts récits. Il s'agit de moments de vie où l'intimité et les émotions des personnages, telles des avalanches, dév

Plus de détails

98765

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 152

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782955252215

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    4€88

4,88€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison dès 0.01 €
Livraison dès 0.01 €
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
DOGOANA ET AUTRES HISTOIRES
DOGOANA ET AUTRES HISTOIRES
L'auteur a réuni une vingtaine de courts récits. Il s'agit de moments de vie où l'intimité et les émotions des personnages, telles des avalanches, dév

Autour de MIREILLE BONNARDEL

Découvrir MIREILLE BONNARDEL
Ses ouvrages
Résumé
L'auteur a réuni une vingtaine de courts récits. Il s'agit de moments de vie où l'intimité et les émotions des personnages, telles des avalanches, dévalent les pistes et dérèglent les stations de fiction. Un paratonnerre calme le feu du ciel, lance des éclats de tendresse sur l'aquarelle de la vie.
Des intermèdes poétiques se glissent entre chaque histoire.
Avis des lecteurs
5 étoiles 0
4 étoiles 0
3 étoiles 2
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)

Lors du changement de logiciel de TheBookEdition, les avis mentionnés sur Dogoana et autres histoires ont été effacés. Je me permets de les remettre.

Christiane M : J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ton recueil de nouvelles, certaines restent inscrites dans ma mémoire. Tu m'as dit ne pas avoir beaucoup d'imagination ? C'est pourtant toi qui donnes vie à Dogoana, la fais parler. Tu fais aussi parler l'épicéa, tu mets en scène des personnages truculents, des lieux et des unions improbables (le "rajeunisseur" de visages et la cartomancienne). Tu m'as fait voyager et j'avoue que j'ai savouré l'inattendu de la plupart de tes chutes. Je viens de relire Monsieur Tardin que j'aime vraiment bien, mais celle que je préfère c'est Le hibou. L'intruse, souris-poésie, ne manque pas de saveur. La solitude est bien rendue. Le Rendez-vous m'a intéressée, bien que les dialogues me semblent par endroits trop "écrits". J'aurais été curieuse d'en savoir plus sur Maryline... J'ai moins apprécié Impulsions où tu utilises des interrogatives de manière ininterrompue. Peut-être s'agissait-il d'un exercice ? Joli, l'oubli de la canne chez l'analyste ! Dans L'hijab, c'est la rapidité de ton style qui m'a frappée...

Martine D : sincèrement j'ai beaucoup aimé Dogoana et autres histoires (certaines plus que d'autres...mais l'ensemble est très "inspirant", ça me fait penser à de petits films pour le cinéma) et comme je l'avais avec moi cet été mon copain jean marie l'a lu sans trop savoir qui tu étais et ça lui a
plu...

Fernande : Dogoana est plein de malice et de clin d'œil. L’alternance poésies nouvelles est une bonne idée mais je suis moins sensible à la poésie, je préfère les textes mais c'est une question de gout.

    Lors du changement de logiciel de TheBookEdition, les avis mentionnés sur Dogoana et autres histoires ont été effacés. Je me permets de les remettre.

    Christiane M : J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ton recueil de nouvelles, certaines restent inscrites dans ma mémoire. Tu m'as dit ne pas avoir beaucoup d'imagination ? C'est pourtant toi qui donnes vie à Dogoana, la fais parler. Tu fais aussi parler l'épicéa, tu mets en scène des personnages truculents, des lieux et des unions improbables (le "rajeunisseur" de visages et la cartomancienne). Tu m'as fait voyager et j'avoue que j'ai savouré l'inattendu de la plupart de tes chutes. Je viens de relire Monsieur Tardin que j'aime vraiment bien, mais celle que je préfère c'est Le hibou. L'intruse, souris-poésie, ne manque pas de saveur. La solitude est bien rendue. Le Rendez-vous m'a intéressée, bien que les dialogues me semblent par endroits trop "écrits". J'aurais été curieuse d'en savoir plus sur Maryline... J'ai moins apprécié Impulsions où tu utilises des interrogatives de manière ininterrompue. Peut-être s'agissait-il d'un exercice ? Joli, l'oubli de la canne chez l'analyste ! Dans L'hijab, c'est la rapidité de ton style qui m'a frappée...

    Martine D : sincèrement j'ai beaucoup aimé Dogoana et autres histoires (certaines plus que d'autres...mais l'ensemble est très "inspirant", ça me fait penser à de petits films pour le cinéma) et comme je l'avais avec moi cet été mon copain jean marie l'a lu sans trop savoir qui tu étais et ça lui a
    plu...

    Fernande : Dogoana est plein de malice et de clin d'œil. L’alternance poésies nouvelles est une bonne idée mais je suis moins sensible à la poésie, je préfère les textes mais c'est une question de gout.

      Donnez votre avis
      DOGOANA ET AUTRES HISTOIRES
      DOGOANA ET AUTRES HISTOIRES