ANTOINE DUCLERCQ

Les territoires de ma mémoire

La perte, la quête des origines, le sens retrouvé.
La blessure d’abandon est un mal incurable. Hiver 1967. Léa BARON reste sans réponse aux questio

Plus de détails

192703

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 382

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,40 €.


  • Papier
    20€00
  • PDF
    8€00

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Les territoires de ma mémoire
Les territoires de ma mémoire
La perte, la quête des origines, le sens retrouvé.
La blessure d’abandon est un mal incurable. Hiver 1967. Léa BARON reste sans réponse aux questio

Autour de ANTOINE DUCLERCQ

Découvrir ANTOINE DUCLERCQ
Ses ouvrages
Résumé
La perte, la quête des origines, le sens retrouvé.
La blessure d’abandon est un mal incurable. Hiver 1967. Léa BARON reste sans réponse aux questions qui la hante. Sa seule certitude est d’avoir été recueillie puis cachée sur les rives de la Loire. Vingt deux ans après la fin de la guerre, comment faire pour renouer le fil de ses origines et recomposer son histoire ? Les territoires de ma mémoire suivent Léa BARON au plus près de sa sensibilité et des tourments qu’elle occasionne à ses intimes. De 1940 à 1945, 70. 000 enfants ont survécu sous une fausse identité grâce à des familles et des foyers d'accueil qui les accueillirent comme leurs propres enfants au péril de leur vie.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Les territoires de ma mémoire
Les territoires de ma mémoire